Prise en levrette de Coralie étudiante parisienne de la Sorbonne
Télécharger Vídeo
1 296 vues
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...
Prise en levrette de Coralie étudiante parisienne de la Sorbonne

prise comme une pute en levrette

J’ai prise Coralie un nombre incalculable de fois en levrette dans tous les coins de mon appartement. Je l’ai rencontré à l’époque dans une soirée, elle était étudiante à la Sorbonne en lettre moderne… Elle était assez timide et n’avait connu qu’un seul mec en 23 ans d’existence. Du coup je me suis bien amusé en lui faisant découvrir les plaisirs charnels de la vie. Mon seul regret fut qu’elle ne s’est pas laissée enculée quel dommage avec le cul qu’elle avait.

Au fur et à mesure de notre complicité j’ai réussi à la dresser un peu pour qu’elle soit assez soumise au lit. En tout cas assez soumise pour être bien prise en levrette quand l’envie se faisait sentir. Elle était toujours partante pour baiser à n’importe quelle heure du jour et de la nuit ce qui était assez agréable. J’ai adoré me faire cette petite étudiante de la Sorbonne qui faisait sûre d’elle de prime abord mais qui une fois dans un lit se laissait dominer et guider.

J’ai du la démonter une bonne dizaines de fois en la faisant gémir de plaisir ou de surprise, elle n’était pas avare en mots crus, je suppose que c’était lié à sa formation littéraire. Ses phrases préférées : mets la moi, défonce moi, prends moi comme une pute, gicle sur moi, oh oui viens profond. Alors après je ne sais pas si cette formation à la Sorbonne lui assurerait un bon métier à la sortie de son master 2 mais en tout cas niveau vocabulaire au lit ça devait aider.

J’ai toujours eu un faible pour les petites brunes qui ont l’air un peu bourges et sures d’elle mais qui une fois dans un lit se laisse totalement dominer comme des putes car elles n’assument pas de se retrouver à quatre en train de se faire baiser.

Montrer les commentaires

LES COMMENTAIRES

Embed